Comment pallier l’éco-anxiété ?

Cet après-midi, je m’apprêtais tranquillement à manger mon paquet de cookies granola lorsque j’ai eu un petit coup de blues. J’adore ces cookies mais quand j’ai voulu en manger j’ai pensé qu’il y avait de l’huile de palme dedans, que la boîte était en plastique et que j’étais responsable de la déforestation. J’en ai mangé quand même. Bref, j’avais faim. Ensuite, j’ai culpabilisé.

Je me suis alors demandé, pourquoi suis-je envahie par ce sentiment de mal être alors que j’ai seulement pris mon goûter ☹ ? J’ai ensuite compris qu’il s’agissait d’éco-anxiété.

Qu’est-ce que l’éco-anxiété ?

Un homme est assis sur une chaise  sur la mer. Celui ci est entouré d'un couché de soleil est d'un paysage idyllique. Pourtant, il se morfond, il met la tête en bas et tient sa tête avec ces mains.
Grande période de transition depuis la 2nde Guerre Mondiale et les angoisses vont avec

L’éco-anxiété, aussi appelée solastalgie est un sentiment d’anxiété généré par la dégradation de l’environnement de manière définitive. Il ne s’agit pas ici, d’une pathologie mentale mais d’une sensibilité au reste du monde. Ce stress peut prendre plusieurs formes comme l’insomnie, le découragement, l’angoisse, des troubles alimentaires ou encore la dépression. Si ton éco-anxiété se manifeste sous forme de trouble grave comme la dépression ou la névrose, il est important de ne pas rester seul, d’en parler et de te tourner vers un professionnel de la santé mentale.

L’éco-anxiété concerne en général les individus qui ont conscience qu’il n’y a pas de deuxième planète, que les ressources sont épuisables. Les personnes touchées par ce phénomène ont généralement peur de mourir et sont inquiètes de l’avenir de la planète Terre 1.

Selon Véronique Lapaige, médecin-chercheur en santé publique et en santé mentale, ce phénomène touche particulièrement la tranche d’âge des 15-30 ans puisque 85% d’entre eux se disent concernés par le réchauffement climatique.

Pourquoi est-on anxieux ?

Avec la montée des médias et des réseaux-sociaux, des documentaires, nous sommes sans cesse exposés à l’information et cela peut impacter notre moral. Cela touche plus facilement les jeunes car ils sont davantage exposés aux médias sociaux. De plus, ils ont eu moins le temps de s’habituer graduellement au phénomène du réchauffement climatique. Les personnes plus âgées arrivent plus à décontextualiser étant donné qu’elles sont dans une autre phase de leur vie avec la vie de famille et le travail2

Eco-anxiété, un sentiment positif ou négatif ?

Une femme est face à un paysage de nature. Le paysage est divisé en deux parties. A gauche on peut voir un paysage sombre qui représente le chaos. A droite on peut voir la nature verdoyante.
L’éco-anxiété : qu’est-ce que c’est ?

Lorsque l’on souffre d’éco-anxiété, cela procure une sensation de mal être au premier abord, pourtant cela peut aussi avoir des côtés positifs ! Et oui, sentir qu’on a une part de responsabilité est important car cela peut nous pousser à agir. Ne t’inquiètes pas, tu n’es pas tout(e) seul(e), sur la planète et non tu n’es pas responsable de toute la misère du monde. Cependant, chaque citoyen a son rôle à jouer et je suis convaincue que chacun peut agir à sa manière. Tu te sens submergé et tu ne sais pas par ou commencer ? Pas de panique, nous t’apportons des solutions qui te permettront de diminuer ton stress. 

Comment faire pour pallier l’éco-anxiété ?

  • Ballade toi dans la nature

Cela peut paraître très simple, mais se reconnecter avec la nature peut faire beaucoup de bien et cela peut même avoir des vertus thérapeutiques. Tu peux donc sortir t’aérer, profiter des beaux paysages de ta ville ou de ta campagne, aller dans un parc… Cela pourra aussi te permettre de prendre un peu de recul sur la situation et de réfléchir à ton rapport à l’environnement. Le simple fait de prendre conscience de tes émotions peut te permettre de ne plus subir et de clarifier tes ressentis.

Un  homme se ballade en forêt, il regarde la nature et réfléchit à son rapport à l'environnement.
Ballade en forêt, un moyen de lutter contre l’éco-anxiété
  • Médites pour te reconnecter avec le présent

Souvent lorsque je suis dans l’anticipation du futur, j’en oublie la beauté du moment présent. Il est important de revoir son rapport au temps et de ne pas anticiper sans arrêt, ni de s’enfouir dans la nostalgie du passé en ressassant que “c’était mieux avant”. Toutes les époques ont leurs avantages et leurs inconvénients, il faut maintenant faire avec. Pour cela, Alice Desbiolles, médecin en santé publique spécialisée en santé environnementale explique dans son livre “l’éco-anxiété”  comment sortir de l’éco-anxiété et explique des techniques pour appréhender les choses de manière positive et bienveillante.3

  • Ecoutes des bonnes nouvelles

Je sais que l’on peut se sentir submergé face à toutes les nouvelles dramatiques que l’on peut lire ou écouter. N’oublies pas que les médias mettent en avant les actualités les plus choquantes pour attirer le lecteur. Si tu as envie de suivre des bonnes nouvelles sur la thématique de l’environnement, tu peux aussi suivre Hugo Decrypte sur instagram. Hugo Décrypte est un youtubeur, journaliste et ancien élève de sciences politiques. Chaque semaine, il publie 5 bonnes nouvelles, elles peuvent être aussi bien environnementales que politiques ou sociales ! 

  • Engages toi à ton échelle 

Après avoir écouté les informations, tu peux te sentir noyé et ne pas savoir comment agir. Se sentir responsable, c’est aussi avoir conscience que tes actions ont du poids sur l’environnement. Si tu le souhaites, tu peux donc commencer par agir à ton échelle. Dans notre article sur la consommation responsable et la méthode bisou, on t’explique comment consommer en réduisant ton impact sur l’environnement. Tu pourras ainsi faire des achats en toute conscience. De plus, si tu ne sais pas par où commencer pour t’engager, tu peux aller voir l’Institut National de la Consommation. Ce site propose différents conseils et gestes pour réduire sa consommation, ses déchets, s’habiller de manière éco-responsable…..   

  • Commences par des choses simples

Ne t’inquiète pas, tu n’es pas obligé de commencer par élever des chèvres en haute Savoie. Tu peux commencer par des choses simples et mesurables en changeant tes habitudes progressivement. Tu peux commencer par limiter ta consommation, réparer tes objets cassés, faire le tri ou faire un compost par exemple. Et oui, tu peux aussi t’engager à ton échelle sans t’en rendre malade et t’arrêter de vivre. C’est tout à fait normal de faire des excès de temps en temps et de ne pas parvenir tout de suite à changer radicalement tes habitudes.

En revanche, si tu cherches à t’engager dans des associations, il y a le choix ! Tu peux t’investir dans une association respectueuse de l’environnement comme I buycott, Anciela, Horizon D’ailes, CIE… 

De nombreux logos d'associations environnementales sont présents. Parmi eux, on retrouve Greenpeace,  Frapna, Les Amis de la Terre, FNAB, UNAF, Veille au grain...
Les associations environnementales

Pour finir, l’éco-anxiété est un phénomène qui touche de nombreuses personnes, donc dis toi que tu n’es pas seul(e) ! En effet, c’est l’exposition aux médias qui provoque cette anxiété. Ainsi, les consciences écologiques évoluent et cela peut aussi créer une forte angoisse face à l’avenir. Tu as maintenant toutes les clés en main pour pallier à l’éco-anxiété ! Et toi, es-tu touché par l’éco-anxiété ? Partage en commentaire les solutions qui t’ont aidé à te sentir mieux ! 

Sources : 

1https://www.consoglobe.com/eco-anxiete-solastalgie-nouveau-mal-du-siecle-cg 

2https://www.nationalgeographic.fr/sciences/2020/04/leco-anxiete-le-nouveau-mal-du-siecle

 3https://youtu.be/SKjZz6LQAd0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *