tas de smartphones jetés allumés

L’obsolescence programmée : qu’est-ce que c’est ?

L’obsolescence programmée est selon la loi française « l’ensemble des techniques par lesquelles un metteur sur le marché vise à réduire délibérément la durée de vie d’un produit pour en augmenter le taux de remplacement.1 »

Le double effet pas (kiss) cool

L’obsolescence programmée a des conséquences :

  • Économiques

Lorsque le/la consommateur.rice est obligé.e de racheter, il/elle demande toujours un nouveau produit qui soit meilleur que celui d’avant, mais pour le même prix ou un prix inférieur. Cela pousse les fabricants à s’engager dans une guerre de prix, sans pour autant promouvoir l’innovation d’un produit qui améliorerait la vie du/de la consommateur.rice.

  • Écologiques

Notre consommation n’est évidemment pas sans conséquence environnementale.
Plus on accumule d’achats, plus notre empreinte carbone augmente. Et chaque objet produit nécessite l’extraction de ressources.

Selon l’ADEME, il faut mobiliser l’équivalent de 18 hippopotames en matière pour créer les équipements de maison d’un ménage en France, ce qui produit : 

« 6 tonnes de CO2 soit 6 allers-retours Paris New York »2

L’histoire de l’obsolescence programmée

Une politique économique post-krach boursier de 1929

L’origine de l’obsolescence programmée peut étonner. Non seulement elle était censée faire vendre plus de produits, mais elle était en fait toute une politique économique. 

En 1932, Bernard London, promoteur américain, soutient une obsolescence légale destinée à pousser les citoyen.nes à acheter à nouveau et donc aiderait à redémarrer l’économie après la Grande Dépression3.

« Les collants-kleenex »

Une image en noir et blanc d'une ouvrière d'usine examinant un collant en nylon en l'étendant dans la première moitié du 20ième siècle
Une ouvrière d’usine dans la première moitié du 20ième siècle

Un habit assez banal présent dans beaucoup de placards, la humble paire de collants s’est retrouvée au centre du débat grâce à un rapport de HOP dédié à ce sujet.

Au début du 20e siècle, les collants étaient d’une autre trempe. La formule ne se déchirait pas et donc personne n’en rachetait. 

Puis à la fin des années 30, l’arrivée du nylon change la donne. 

Initialement conçus de manière très résistante, les collant en nylon ont été au fur et à mesure rendus plus délicats lorsque les fabricant se sont rendus compte que créer un produit qui ne durait pas longtemps faisait monter considérablement les ventes.

En 2018, un rapport de HOP (Halte à l’obsolescence programmée) a trouvé que 70% des collants ne durent plus de 6 utilisations4. Filés, troués, boulochés, râpés, ils se trouvent vite à la poubelle.

Les différents types d’obsolescence programmée

Un iPhone et des écouteurs filaires sur une table en bois

L’obsolescence programmée est une notion qui comporte beaucoup de nuances et prend de nombreuses formes. En tant que consommateur.rices, on peut être poussé.e à racheter de nombreuses façons par les entreprises, le marketing et les autres consommateur.rices. 

L’obsolescence fonctionnelle :

On a toutes et tous entendu parler de l’obsolescence fonctionnelle, où la durée de vie d’un produit est limitée pour de nombreuses raisons :

  • Il est impossible de trouver les pièces nécessaires pour réparer un produit
  • Les composants changent de taille et donc ne rentrent plus dans l’appareil original
  • Les logiciels sont incompatibles avec les systèmes d’exploitation

“En raccourcissant la durée de vie des logiciels, on raccourcit donc aussi la durée de vie du matériel.”5

  • Le service après-vente : Racheter coûte moins cher que faire réparer, et d’ailleurs représente l’option la plus facile !

et j’en passe !

L’obsolescence esthétique :

Il ne faut pas oublier l’obsolescence esthétique, car c’est elle qui nous concerne directement en tant que consommateur.rices !

Elle comprend et est souvent liée à une forme d’obsolescence perçue, qui pourrait être définie comme le sentiment que le produit que l’on possède n’est plus à la page, est dépassé ou même ringard.

Ai-je besoin du nouveau modèle ?

Quand on a envie d’acheter quelque chose de tendance, il faut se questionner sur le ‘pourquoi’ derrière cette envie. 

“Est-ce que cette envie correspond à un vrai besoin dans ma vie, ou vient-elle purement du désir de posséder le dernier cri ?

S’il est passé de mode mais fonctionne toujours bien, est-ce que je peux faire avec ?”

On peut utiliser la très utile méthode BISOU pour déterminer si on devrait passer à l’achat ou s’en passer complètement. Si tu as vraiment envie de t’acheter un nouvel appareil ou de nouvelles fringues, penses à privilégier l’occasion et à regarder tous les avis en ligne avant d’y aller.

La mode modulable

Une solution qui permet de raisonner différemment sur la mode, est d’encourager les consommateur.rices à garder un vêtement ou un produit plus longtemps, en l’adaptant avec des accessoires différentes. Je pense par exemple

  • aux vêtements réversibles ou avec des parties amovibles
  • au sac à dos d’enfant modulable et personnalisable dont les faces adaptables permettent de changer de couleur ou de motif, en gardant le sac lui-même plus longtemps, sans que l’enfant s’en lasse

L’obsolescence programmée est un délit

La France fait figure d’exception dans le monde et depuis 2015, punit l’obsolescence programmée d’une peine de deux ans d’emprisonnement et de 300 000 € d’amende.1

Les entreprises condamnées

Apple : une stratégie marketing illégale

Deux mains tenant l'iPhone 8 et l'iPhone 8 plus, qui est de plus grande taille, pour voir la comparaison entre les deux

En 2017, l’HOP a porté plainte contre Apple, condamnant le ralentissement des anciens modèles d’iPhone par le moyen d’une mise à jour du système d’exploitation, qui coïncidait avec la sortie de l’iPhone 86. Une première victoire pour l’HOP – le géant américain a été condamné à une amende de 25 millions d’euros par l’Autorité de la concurrence (DGCCRF) !

Epson : les imprimantes à courte vie

Quatre cartouches d'encre (noir, magenta, jaune et cyan) dans une imprimante Epson
Les cartouches d’encre Epson

Dans la même année, l’HOP a déposé une plainte contre Epson pour deux parties de l’imprimante : les cartouches d’encre et le tampon absorbeur. Selon les tests effectués par l’HOP, tous deux sont déclarés hors service à un seuil déterminé alors qu’il reste 20-40% de l’encre dans les cartouches et le tampon n’est pas plein !7

Nintendo : les manettes défectueuses

Deux manettes JoyCon bleue et rouge pour la Nintendo Switch vues de quatre angles différents
Les manettes JoyCon de la Nintendo Switch

En novembre 2019, L’UFC Que Choisir a porté plainte contre Nintendo qui vendait des manettes JoyCon qui tombaient en panne après un an d’utilisation (pour 65% des consommateur.rices touché.e8. Pire, l’entreprise japonaise tirait profit en facturant la réparation €45… En plus, l’UFC Que Choisir a découvert que Nintendo agissait en connaissance de cause concernant le fonctionnement des manettes mais avaient choisi de ne pas agir. Bonne nouvelle : depuis, Nintendo a cessé de facturer la réparation de ces manettes.

Un impact 2 fois supérieur aux émissions annuelles du transport aérien

Selon HOP, si on allongeait de 50% la durée de vie de l’électroménager, de l’ameublement, du textile et de nos équipements informatiques et de télécommunications, cela représenterait au total une diminution de près de 77 millions de tonnes de CO2 par an !10

Plus important, avec l’allongement de la durée de vie de ces quatre catégories, on atteindrait une économie supérieure aux objectifs climatiques de la France d’ici à 2023 (réduction de 65 millions de tonnes de CO2 par rapport à 2014) et deux fois supérieure aux émissions annuelles du transport aérien10.

Pourtant, il y a de l’espoir pour changer la situation actuelle :

Comment lutter contre l’obsolescence programmée ?

  • Garde les produits que tu possèdes le plus longtemps possible !
  • N’achète pas seulement selon la mode, surtout si tu possèdes déjà un produit qui fonctionne encore
  • Privilégie les produits d’occasion, et cherche pour trouver le produit le plus durable quand tu dois acheter neuf
  • Pense à amener ton produit à un repair café près de chez toi
  • Cherche l’indice de réparabilité qui se trouve sur tous les smartphones, lave-linges à hublot, ordinateurs portables et tondeuses à gazon électriques depuis janvier 2021.
  • Garde un oeil sur la mise en oeuvre de l’indice de durabilité (à horizon 2024)

Et toi, est-ce que tu as déjà dû racheter un produit sans croire avoir d’autres options ? Quelles en étaient les raisons ? Partage-les en commentaires ⬇

Sources :

  1. https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/article_jo/JORFARTI000031044819#LEGIARTI000031048105
  2. https://demarchesadministratives.fr/actualites/limpact-de-nos-biens-de-consommation-et-equipements-electromenagers-sur-lenvironnement
  3. https://obsolescence-programmee.fr/histoire/
  4. https://www.halteobsolescence.org/wp-content/uploads/2018/05/Le-rapport-sur-les-collants.pdf
  5. https://www.halteobsolescence.org/quest-ce-que-lobsolescence-logicielle/
  6. https://www.halteobsolescence.org/hop-porte-plainte-contre-apple-obsolescence-programmee/
  7. https://www.lemonde.fr/entreprises/article/2017/12/28/imprimantes-une-enquete-ouverte-pour-obsolescence-programmmee-contre-le-fabricant-epson_5235274_1656994.html
  8. https://www.lemonde.fr/pixels/article/2020/09/22/l-ufc-que-choisir-porte-plainte-contre-nintendo-pour-obsolescence-programmee_6053111_4408996.html
  9. https://www.halteobsolescence.org/obsolescence-programmee-un-enjeu-climatique-de-premier-plan/

2 réflexions sur “L’obsolescence programmée : qu’est-ce que c’est ?”

  1. J’ai récemment du racheter un purificateur d’air parce que les filtres de mon ancien modèle était usés et impossibles d’en trouver nulle part. Je l’avais depuis 3 ans, UN SCANDALE !

  2. Je n’ai pas d’exemple en tête de produit que je me suis senti obligé de racheter récemment.
    Mais j’ai cassé une petite pièce plastique sur ma tondeuse électrique à barbe Philips qui a 2 ans il y a quelques mois. Un petit ergot de rien du tout, mais hyper important car c’est lui (et son jumeau de l’autre côté) qui permettent de maintenir le bloc supérieur avec les lames, au reste de la machine. J’ai regardé s’il était possible de trouver la pièce détachée en ligne et première difficulté, compliqué de trouver la correspondance entre numéro de pièce et numéro de modèle de tondeuse. Deuxième problème, la pièce vaut la moitié du prix d’une tondeuse neuve… Donc pour l’instant je continue à utiliser ma tondeuse qui tient avec un élastique (ça marche très bien) mais au prochain problème, je devrais certainement la remplacer vu le prix des pièces détachées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *