Planète : Jour du dépassement

29 Juillet 2021 : Le « jour du dépassement »

Le 29 juillet 2021, l’humanité a épuisé toutes les ressources biologiques que la planète est capable de régénérer en un an : c’est le « jour du dépassement« .

Le jour du dépassement 

C’est l’institut de recherche international Global Footprint Network qui calcule le jour du dépassement. Il se base sur plus de 15 000 données des Nations unies, complétées par d’autres indicateurs. 

Cette date révèle la consommation de plus en plus rapide de l’humanité face à des ressources limitées. En effet, depuis 1970 ce jour arrive de plus en plus tôt chaque année (voir schéma de l’évolution ci-dessous).

3 semaines plus tôt qu’en 2020 

Cette année, le jour du dépassement a été atteint le 29 juillet. Selon les calculs de l’institut, il faudra en 2021 l’équivalent de 1,7 planète pour compenser la consommation des ressources.

Ce jour arrive aussi 3 semaines plus tôt qu’en 2020, année exceptionnelle : la baisse des activités mondiales causée par l’épidémie de covid 19 a entraîné un recul significatif de ce « jour de dépassement ». Depuis, la consommation de biens matériels est repartie à la hausse. L’empreinte carbone a augmenté de 6,6% entre 2020 et 2021, et la capacité des forêts à produire des ressources naturelles et à absorber les polluants a diminué de 0,5%. Le jour du dépassement a donc retrouvé son niveau passé.

Le recul de 2020, bien qu’éphémère, a cependant laissé entrevoir l’effet que pourrait avoir la réduction de nos émissions. Cependant, la réduction des émissions était le résultat du contexte sanitaire, et non pas celui d’un changement structurel et durable de notre consommation.

Comment faire reculer le jour du dépassement ? 

Il faut miser sur des solutions systémiques pour espérer faire reculer durablement cette date. Cela passe par la réduction de l’empreinte carbone et du gaspillage alimentaire, qui pourra avoir un fort impact selon Global Footprint Network. Cependant, il ne faut pas s’attendre à ce que les changements entrepris aujourd’hui dans le cadre de la transition écologique aient des effets immédiats sur le jour de dépassement. L’impact de ces mesures se verra sur le long terme, lorsque la date de dépassement des ressources commencera à reculer.

Que doit-on en retenir ? 

L’humanité ne cesse d’année en année de surconsommer les ressources biologiques de la planète. L’année 2020 a marqué un recul, causé par la pandémie de Covid 19, mais la consommation est repartie à la hausse en 2021 et l’évolution du “jour de dépassement” a retrouvé la tendance des années précédentes. Nous devons entreprendre des changements systémiques qui nous permettront de faire reculer cette date sur le long terme, afin de consommer les ressources disponibles au même rythme que leurs capacités de régénération. 

Sources 
https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/07/29/environnement-en-2021-le-jour-du-depassement-des-ressources-planetaires-est-proche-de-celui-de-2019_6089918_3244.html
https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/08/22/un-renversement-historique-le-jour-du-depassement-de-la-terre-recule-sous-l-effet-du-coronavirus_6049619_3244.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *